#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSanté

©RNL
Dr Pierre Somse, ministre de la santé à radio Ndeke-Luka

RCA/Covid 19: le ministre de la santé interpellé par les députés sur la nouvelle vague de contamination

Face à la montée inquiétante des cas de contamination au Covid-19, due à la nouvelle vague dans le pays, les députés ont interpelé le mercredi 21 avril 2021, le ministre de la santé, Dr Pierre Somsé. Les parlementaires inquiets,  veulent en savoir davantage sur l´évaluation de la mise en œuvre des mesures édictées par le gouvernement en vue de renforcer la riposte contre cette pandémie.

La République centrafricaine fait face depuis le mois de mars 2021, à une deuxième vague de contamination liée au Covid 19. Avec la recrudescence de l’épidémie, les spécialistes de la santé soupçonnent un nouveau variant « très virulent ». De nouveaux malades sont répertoriés presque quotidiennement à travers le pays, alors que les mesures barrières ne sont plus observées.

C'est dans cet ordre d'idée que les parlementaires, inquiets, ont interpellé le mercredi 21 avril 2021, Dr Pierre Somse, ministre de la santé, en vue de comprendre le plan de riposte du gouvernement. Les questions ont beaucoup plus porté sur l’accès aux vaccins, la gestion des fonds alloués pour la lutte contre cette pandémie, le projet de fabrication de 10 millions de masques et le relâchement dans l'observation des mesures barrières. 

En réponse, Dr Pierre Somse justifie le retard dans l'acheminement des vaccins par la situation sécuritaire qu'a connue le pays en ce début d'année.

"S'il n'y avait pas la crise, on aurait déjà eu les premières doses de vaccins. Le programme Covax nous propose l'Astra Zeneca, l'équivalent de dose pour 20% de la population à peu près pour 1 million de doses. Mais nous allons devoir recevoir une première vague de 320 000 doses et comment nous allons faire pour l'acheminement de l'autre partie. Si tout va bien, nous les aurons début mai", annonce le ministre de la santé.   

En vue de riposter à l’épidémie en 2020, le ministère de la santé précise que l'Etat centrafricain a pu mobiliser plus de 130 milliards de FCFA. Face à la menace actuelle, insiste M. Somsé, des mesures seront prises pour empêcher la propagation de Covid 19.

"Le Gouvernement entend prendre en urgence des mesures vigoureuses pour contrer cette deuxième vague de la pandémie. La lutte contre le Covid 19 est une responsabilité partagée. Le gouvernement donne les moyens, outils et services à la population mais nos compatriotes doivent aussi respecter les mesures barrières pour le bien de nous tous" ajoute-t-il.

Les élus de la Nation notent avec regret l'insuffisance de centre de dépistage et le retard dans le retrait des résultats.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse