ActualitésSciences et techniques

Vers une abondance des récoltes à Kaga-Bandoro

Les réalisations agricoles et agropastorales laissent présager des récoltes abondantes à la fin de la saison culturale à Kaga-Bandoro. Appuyer par des ONG nationales et internationales, plusieurs groupements agricoles et agropastoraux se sont résolument mis au travail. C’est ce que rapporte le correspondant de Radio Ndeke Luka à Kaga-Bandoro ce 12 septembre.

Le correspondant constate également que les productions s’avèrent positives et encourageantes. Selon lui, les productions attendues sont dues à la volonté et au sérieux de certains groupements agricoles de la ville. Quelques ONG nationales et internationales intervenant dans la région ont encouragé et assisté les efforts fournis par ces groupements.

Il cite en exemple les groupements Goubano du quartier Gobongo et Mango tërë de Bissingalé qui se sont distingués avec leurs nombreuses parcelles de maïs et de haricots.

Pour exemple, Mango tërë de Bissingalé a réalisé plus de la moitié d’un hectare de maïs associé aux haricots. Quant au sésame, c’est une parcelle plus vaste semi en ligne et bien sarclé, explique le correspondant.

Selon l’un des agriculteurs encouragés, Frederick Ngana, « la culture du sésame en ligne, d’après les expériences du passé, procure un gros rendement. 25 cuvettes à la moisson comparée aux 15 de la semi à la volée ».

L’engouement et la motivation de ces agriculteurs de Kaga-Bandoro ont fait l’objet d’une mission de visite d’encouragement du Ministère de la Coopération Internationale ce 10 septembre. Cette mission a été dirigée par Valentin Ngouyombo du développement communautaire assisté du représentant de l’ONG Vitalité, Emmanuel Koudoubada.

Pour le suivi des travaux effectués par ces groupements agropastoraux et agricoles, le bureau de Vitalité plus de Kaga-Bandoro a reçu une motocyclette de la part de l’instance qui dirige cette ONG.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères