COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSciences et techniques

Coopération décentralisée, enfin les 1ers ateliers à Bangui

Les travaux des premiers ateliers  de la coopération décentralisée ont été ouverts pour la 1ère fois le 23 septembre 2010 à Bangui. Ces ateliers qui finiront le samedi 25 septembre prochain sont organisés par l’Ambassade de France à Bangui, le ministère centrafricain de l’Administration du territoire et de la Décentralisation et la mairie de Bangui.

Ces premiers ateliers regroupent plus de cinquante participants, maires, préfets et sociétés civiles centrafricains et français. Selon Benoit DODJI BOMAÏ, directeur des Collectivités territoriales au ministère centrafricain de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, l’objectif est d’informer les collectivités territoriales centrafricaines sur les opportunités et les modalités de la coopération Décentralisée, mais aussi de sensibiliser les partenaires français au contexte centrafricain.

L’Ambassadeur de France en Centrafrique Jean Pierre VIDON a précisé qu’il est temps pour la RCA de bénéficier des initiatives de la coopération décentralisée qui, jusque là sont bénéfique qu’aux pays de l’Afrique de l’Ouest.

Pour Pierre BAILLET, secrétaire permanent de l’Association Internationale des Maires Francophones (AIMEF), ces ateliers doivent se reproduire chaque année afin d’en évaluer les conséquences.

Plusieurs thèmes seront développés au cours de ces ateliers. Notamment les questions de l’eau et assainissement, la santé, l’éducation, la gouvernance locale et la question de la femme face au développement. C’est ce qu’explique Benoit DODJI BOMAÏ.

Ces ateliers prendront fin le samedi 25 septembre avec la détermination conjointe des contours techniques et stratégiques dans lesquels pourront s’inscrire les futures actions de la Coopération décentralisée.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères