ActualitésSciences et techniques

Réduire la pauvreté en RCA d’ici à 2015

Le Document de Stratégie de Réduction de la Pauvreté (DSRP), nouvelle génération est désormais complet pour être soumis aux partenaires au développement de la RCA. La version finale de ce document a été officiellement remise ce 24 novembre 2011 au président de l’Assemblée Nationale au cours d’une cérémonie à Bangui.

La version finale de ce document  qui compte plusieurs centaines de pages comprend trois axes à savoir : Sécurité, paix, gouvernance et Etat de droit, la relance économique et intégration régionale et enfin le capital humain et services sociaux essentiels.

Son élaboration a connu un processus participatif très ouvert qui a impliqué les partenaires au développement, les organisations de la société civile, le secteur privé, les institutions de la République, les administrations sectorielles et les communautés de base.

Après sa remise officielle au président de l’Assemblée nationale, Célestin Le Roy Gaombalet par le 1er ministre Faustin Archange Touadera, quelques partenaires présents à la cérémonie se sont dits prêts à « appuyer la mise en exécution du programme d’action contenu dans ce document ».

« Nous allons voir dans les prochains jours avec un nouveau plan d’action, comment les Nations Unies peuvent apporter leur aide au document et avec des valeurs ajoutées », a affirmé Bo Shack, représentant résident du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Centrafrique.

Selon Fidel Gouandjika, ministre centrafricain de l’agriculture et du développement rural, la prochaine étape consiste à mobiliser mi-décembre les partenaires au développement autour de ce DSRP nouvelle génération. « On pourra tenir la table ronde ici en RCA ou ailleurs, mais seulement dans l’objectif d’attirer plusieurs partenaires et amis du pays, afin de réduire au maximum l’extrême pauvreté, d’ici à 2015 », a-t-il ajouté.

L’adoption formelle par le gouvernement centrafricain de ce document met donc fin au processus d’élaboration et de finalisation du DSRP II.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères