COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSciences et techniques

Cadre juridique tripartite pour la gestion hydrographique, en gestation

« Comment gérer rationnellement le Bassin de la Sangha, lutter contre le braconnage et les maladies endémiques » ?

Ces interrogations sont au centre d’une rencontre tripartite République Centrafricaine, Cameroun et Tchad, tenue le vendredi 21 mai 2010 à Yakodouma au Cameroun (ouest de Centrafrique), sur la validation d’un protocole d’accord relatif à la gestion du Bassin hydrographique de la Sangha (en partage).

Selon l’envoyé spécial de Radio Ndeke Luka, l’accord mettra aussi un accent sur les valeurs culturelles de ces pays, et la lutte contre les maladies endémiques (poliomyélite, VIH-SIDA).

Pour Félix Moukounoumba, préfet de Yokadouma, interrogé par Radio Ndeke Luka, la concertation fait suite aux multiples conflits qui divisent les habitants de ces pays au sujet de ces patrimoines.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères