ActualitésSciences et techniques

L’UE alloue 8 milliards de FCFA pour moderniser les transports

Les usagers des voies fluviales et routières verront bientôt leurs conditions de voyage améliorées. « Réduire la pauvreté par les moyens des transports fluvial et routier pour booster l’économie nationale » ; c’est l’objectif principal fixé par le gouvernement centrafricain et l’Union Européenne.

Un accord de financement d’un montant de 8 milliards de francs CFA (environ 12.307.692 euros) a été signé. 2 projets relatifs à la modernisation des infrastructures routières et fluviales seront réalisés.

2 milliards de francs CFA (environ 3076923 euros) seront affectés pour le compte d’appui aux services de l’ordonnateur national du (FED) et, environ 6 milliards (environ 9230769 euros) pour l’appui aux secteurs des transports.

Les projets s’inscrivent dans le cadre du 10ème Fonds Européen de Développement  (FED). Les documents ont été paraphés par le ministre  d’Etat au Plan et à l’économie par intérim Abdou Karim Mékassoua, le Ministre d’Etat aux Transports Anicet Parfait Mbaye et le Chef de la délégation de l’Union Européenne Guy Samsung.

Selon Anicet Parfait Mbaye, Ministre d’Etat aux transports, interrogé par Radio Ndeke Luka, « la signature de cette convention aidera à matérialiser l’amélioration de la navigation ainsi que des transports routiers. 3 embarcadères seront construits à Bangui. Le financement de ces projets offre plusieurs avantages, dont la maitrise des fréquents cas d’accidents sur les voies fluviales surtout routières ».

La période d’exécution de ces projets est de 72 mois à compter de la date de cette signature.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères