Elections 20/21 en Centrafrique

ActualitésSciences et techniques

ACDA Bossangoa : Une structure quasi inexistante

L’Agence de développement agricole de Centrafrique (ACDA) de la préfecture de l’Ouham est à bout de souffle. C’est ce qui est ressorti d’un entretien le 08 juin dernier, entre le correspondant de Radio Ndeke Luka et Mathieu Boyama, Chef de secteur agricole de l’Ouham.

Selon lui, l’agence se confronte à une multitude de problèmes entre autres le manque de personnel, le manque de moyen de déplacement, car dit-il, leur travail consiste à surveiller les travaux des producteurs agricoles sur le terrain. « Ceci me donne à réfléchir si vraiment le gouvernement pense à la pérennisation de ce service, un domaine très important de l’économie du pays » a-t-il conclut.

Créer en 1992, l’ACDA a pour but d’appuyer la production, la transformation et la commercialisation des produits agricoles. Elle encadre aussi les groupements des producteurs vivriers.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse