ActualitésSciences et techniques

6 personnes élues contre l’achat frauduleux des diamants centrafricains

Les mines centrafricaines ont longtemps été sujettes à d’innombrables fraudes tant de la part des centrafricains que des étrangers. Pour s’attaquer à ce mal économique de manière régionale en vue d’orienter les pertes dans les caisses de l’Etat centrafricain actuellement très mal en point, 6 nouveaux membres du bureau de la coopérative minière de la Mambéré Kadéï ont été élus ce 10 juin à Berberati par le  Bureau National afin d’assainir l’environnement minier dans la région Ouest de la RCA.

Ce bureau renouvelé dont le Président est  El-Adj Adamou Yakizi, collecteur de diamant et Or, a pour objectif  de combattre systématiquement la vente frauduleuse des pierres précieuses de la région.
Selon Radio Ndeke Luka, le nouveau staff se dit engagé à relever de grands défis relativement sur l’opacité qui couvre l’achat et le trafic de produits miniers extraient dans la Mambéré Kadéï. Le Bureau National a  aussi sagement conseillé à Yakizi et ses collaborateurs de faire preuve de patriotisme pour la mission qui leur est confié. La mission  a de même promit 50% sur le gain d’un produit frauduleusement acheté à celui des 6 qui en ferait la dénonciation.  De quoi montrer aux choisis l’importance de la mission, l’attente très intéressée des artisans miniers de la région appauvris dans les 15 dernières années et plus grave encore dans les 5 années récentes.

Par ailleurs, le vice-président national, Paul Ngueganza a de son coté incité les coopérants de la Mambéré Kadéï à s’acquitter de leurs patentes pour alimenter la caisse publique centrafricaine mais plus que tout, d’éviter d’envoyer des mineurs dans les chantiers de mines au détriment de leur éducation.

Le Bureau National a de par dessus tout montré aux nouveaux élus et aux quelques artisans miniers notoires de la région, les avantages liés à la pratique des recommandations qui sont entres autres des  voyages à l’étranger, des rencontres avec des partenaires étrangers et une meilleure vente de leurs produits sur le territoire nationale et à l’étranger.

Dans la Mambéré Kadéï, en plus de Berberati, la mission a en plus installé des succursales à Bania et à Carnot.
Pour rappel, la Mambéré Kadéï est l’indéfectible grenier économique de la RCA. Structurer les exploitations minières artisanales dans cette zone est indéniablement un grand profit pour la République Centrafricaine dont les produits miniers sont dilapidés et l’économie très agonisante.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères