COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSécurité

Barack OBAMA se prononce sur l’actualité africaine

 

Le Président Américain Barack Obamal s’est prononcé sur le double attentat perpétré en Ouganda, la guerre en Somalie et le mandat d’arrêt lancé par la Cour Pénal Internationale à l’endroit du Président Soudanais Omar El Béchir.

Dans une interview accordée à un média sud-africain, Barack OBAMA qualifie de cruel, le double attentat qui a eu lieu le 11 juillet dernier à Kampala en Ouganda au moment de la retransmission de la Coupe du Monde.

Le président Américain a également précisé, d’un côté, on a la vision d’une Afrique qui avance, de l’autre côté, on a une vision d’Al Quaïda et d’Al Shebab qui  détruit et tue.

Barack Obama a aussi estimé que,  cela présente un contraste assez clair en ce qui concerne l’avenir que la plupart des africains souhaitent pour eux même et pour leurs enfants.

Ainsi, il a affirmé sa volonté de soutenir le gouvernement ougandais à la suite de ce double attentat, provoquant au moins 76 morts et plusieurs blessés.

Concernant le Soudan, le président américain a demandé au gouvernement soudanais de coopérer avec la Cour Pénale Internationale. Selon Obama : «  il est important que des comptes soient rendus en ce qui concerne les actions qui ont lieu au Darfour, provoquant, au moins, des centaines de milliers de vies perdues». Il a également ajouté que  «  la paix sera en péril s’il n’ya pas de transparence, s’il n’y a jamais de comptes à rendre envers les actions qui se produisent, que ce soit au Soudan où ailleurs dans le monde».

Au sujet de la Somalie, le président Américain a fait savoir qu’un effort international s’impose. « Certes, il n’incombe pas aux Etas unis d’assumer seuls cette tâche, ni à l’Ouganda ou à d’autres individuellement, mais plutôt il appartient à l’Union Africaine, dans le cadre de sa mission en Somalie, travaillant de concert avec le Gouvernement de transition à stabiliser la situation afin de commencer à rétablir le pays sur une voie qui ouvrira des perspectives de progrès à la population, au lieu de créer un terrain fertile pour le terrorisme » a conclu Barack Obama, en citant l’Afrique du Sud comme un exemple à suivre pour  les pays Africains.

Il a de ce fait envoyé ses vœux les plus chers à Nelson Mandela qui aura 92 ans le dimanche 18 juillet 2010. Un homme qu’il qualifie d’un trésor mondial.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères