#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

Retrait de la MINURCAT de Birao, les avis divergent

Les avis des habitants de la ville de Birao (nord de Centrafrique) sont divisés sur le retrait en fin d’année, des éléments de la Mission de Nations Unies (MINURCAT) de leur localité.

Cette mission est chargée de protéger la population civile, les déplacées et les ONG humanitaires.

Selon le correspondant de Radio Ndeke Luka à Birao, une partie de la population regrette ce départ « cette Force apporte un soutien logistique et technique dans les domaines du transport, de la santé et de l’éducation ».

Elle ajoute que la mission a contribué à résorber le chômage et a insufflé de l’oxygène dans l’économie de la région.

La mission de la MINURCAT, martèlent d’autres personnes interrogées, n’a pas rempli son cahier de charges. Elles en veulent pour preuve, les multiples attaques au nez et aux barbes de cette Force, restée sans riposte, ni appui aux forces nationales.

Il y a quelques jours, les Nations Unies ont proposé aux autorités centrafricaines un renforcement des forces nationales en moyens logistiques et humains pour le maintien de la paix dans le nord-est.

Une option acceptée par le pouvoir de Bangui qui a dénoncé la décision unilatérale des autorités tchadiennes au sujet du retrait de cette force onusienne de 5200 hommes.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse