COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSécurité

Insécurité grandissante dans la Vakaga, les ressortissants lancent un SOS

Les ressortissants de la préfecture de la Vakaga (nord de la Centrafrique) lancent un SOS aux autorités centrafricaines et aux partenaires au développement du pays.

Ils demandent au gouvernement d’installer une force pour la sécurité de la population. Ils sollicitent également une aide de tout genre, à tous les partenaires et aux personnes de bonne volonté, pour « secourir cette population en perpétuel déplacement ».

Selon Moïse DORONGABA, représentant de la jeunesse de la Vakaga, le constat est amer dans cette préfecture, suite aux multiples attaques de la LRA et d’autres groupes armées. Il s’exprimait sur les ondes de Radio Ndeke Luka.

Il a ajouté que tous les villages victimes de ces attaques sont souvent pillés et brulés, sans compter les pertes en vies humaines.

Le recensement  électoral en cours n’est pas possible avec cette insécurité manifeste, car les populations de cette zone sont obligées de se cacher dans la brousse pour éviter d’éventuelles attaques, a-t-il encore déclaré.

La ville de Birao située à l’extrême nord est de la Centrafrique vit dans une instabilité totale depuis 2005. En dépit de la présence des forces nationales et internationales dans cette zone, les attaques des groupes armés sont fréquentes dans cette partie de la République Centrafricaine.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères