#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

Nouvelles violences à Bangui

Une partie des 4e et 5e arrondissements de Bangui a été le théâtre ce jeudi 10 novembre d'une nouvelle montée de tension. Des individus non identifiés ont érigé des barricades sur les avenues de l'Indépendance et Koudoukou. Ils ont été délogés par les forces de sécurité. Des cas de blessés par balle sont signalés même si on ne dispose pas encore de bilan exact.

Certaines sources indiquent que ce sont des individus présentés comme sympathisants des candidats François Bozizé et Patrice Edouard Ngaïssona recalés à la présidentielle de 2015, qui auraient érigé des barricades sur une partie des avenues de l’Indépendance et Koudoukou.

Les mécontents exprimaient ainsi leur ras-le-bol contre la décision de la Cour Constitutionnelle de Transition, invalidant les dossiers de leurs candidats préférés à la présidentielle.

D'autres sources parlent de l'arrestation d'un leader de la milice Antibalaka par des éléments des Forces Armées Centrafricaines (FACA), ce qui aurait dégénéré en échanges de tirs entre miliciens Antibalaka et FACA.

Ce leader Antibalaka serait à l'origine des barricades érigées depuis mardi dans une partie des 4e et 5e arrondissements. L’intervention des forces de sécurité intérieure appuyée par les forces internationales a permis de dégager les barricades et rétablir la circulation.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse