#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

Journée internationale des casques bleus sous le signe d'assainissement à Bria

La Journée internationale des Casques bleus a été officiellement lancée ce mercredi à Bria chef-lieu de la Haute-Kotto, à travers des travaux d’assainissement de la ville. « Rendons hommage à nos héros » est le thème retenu cette année pour commémorer cette Journée.

Des hommes et des femmes - Casques bleus, ex-combattants Séléka, et population civile - tous munis de pelles, faucilles et houes, sont déployés dans la rue pour nettoyer la ville de Bria afin de redorer son blason et lui redonner son nom datant de « Bria la scintillante ».

« Nous avons une semaine d’activités ici. Et nous commençons par cette activité dénommée ''keep Bria clean'' pour que notre ville que nous aimons tant devienne Bria la scintillante comme nous l’avons connu dans le passé », a déclaré Colonel Takougnadi, Public Information Officer (Officier d'information publique) de la Minusca pour le secteur est.

L'action se veut symbolique et montre l’autre facette du travail du Casque bleu.

« Nous avons voulu faire quelques choses de symbolique en  mélangeant tous nos contingents. Nous avons Zambatt, nous avons Morbatt, nous avons des médecins rwandais, des sri-lankais, des népalais, les policiers, plus les ex-combattants et les habitants de Bria. Donc symboliquement pour montrer que le casque-bleu n’est pas qu’une arme mais peut aussi prendre une pelle. Nous avons aussi des médecins qui ont laissé la blouse aujourd’hui pour venir se joindre à nous », a indiqué Oumar Ba, Chef de Bureau de la Minusca pour le secteur est.

C'est un sentiment de satisfaction du côté des autorités administratives comme l'exprime Serge Yvon Lessene, Préfet intérimaire de la Haute-Kotto.

« Je suis très ému pour cette journée internationale des Casques bleus. Depuis que les Nations Unies sont à Bria, les forces travaillent pour le retour de la paix. Nous remercions la Minusca d'avoir pensé au quartier Bornou où va commencer les activités de cette première journée en ce qui concerne le nettoyage de la ville et dimanche ce sera la grande fête ».

Dans son message pour marquer la Journée, Ban Ki-moon, le secrétaire général a déclaré : « Ils incarnent les aspects les meilleurs de la solidarité mondiale et servent avec courage dans des environnements dangereux pour assurer la sécurité de certaines des populations les plus vulnérables ».

« Nous saluons avec gratitude la mémoire des plus de 3400 Casques bleus qui depuis cette date ont trouvé la mort dans l’exercice de leurs fonctions. Nous leur sommes à jamais reconnaissants. Nous nous engageons aujourd’hui à réaliser le plein potentiel des opérations de maintien de la paix des Nations Unies pour faire advenir un monde meilleur », a souligné Ban Ki-moon.

En Centrafrique, plus de 11.000 Casques bleus sont présents depuis fin 2014. Aujourd'hui, plus de 124.000 militaires, policiers et civils sont déployés dans 16 opérations de maintien de la paix sur quatre continents.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse