#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

Obo: au moins 17 personnes enlevées lundi par la LRA

  Au moins 17 personnes auraient été enlevées le lundi 14 juin 2016 par l'Armée de Résistance du Seigneur (LRA) de Joseph Kony à l'Est de Centrafrique. L'attaque a visé dans la matinée le village Kadjema situé à 45 Kms de Obo.

Selon les sources locales contactées par RNL, en plus des 17 personnes enlevées par les rebelles ougandais, le village Kadjema, aurait également été complètement pillé. Une situation qui plonge à nouveau les habitants de la localité ainsi que des villages environnants dans la psychose.

Dans la foulée des troubles de Kadjéma, des altercations entre populations civiles et militaires ougandais basés à Obo dans le cadre de la lutte contre la LRA sont signalées ce 14 juin. Les habitants de cette localité entendent ainsi protesté contre "l'inaction" des soldats ougandais face à cette recrudescence d’enlèvements imputés aux rebelles de Joseph Kony. De sources autorisées confirment à RNL que les manifestants ont "exigé le départ des soldats ougandais " et au cours de cette altercation, un civil aurait été atteint  par balle.

L'exigence du départ des soldats ougandais à Obo intervient quelques semaines après l'annonce par l'Ouganda de sa volonté de "retirer ses troupes" de Centrafrique puisque la LRA, selon Kampala "n'est plus une menace" et que le "soutien de la communauté internationale n'est pas suffisant pour qu’il maintienne ses troupes en Centrafrique dans des opérations contre les rebelles ougandais" de cette nébuleuse de Joseph Kony.

Même si un calme précaire règne ce mardi matin à Obo et dans les villages environnants, cette nouvelle attaque de la LRA relance la problématique de protection des populations civiles en République Centrafricaine.

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse