#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

Centrafrique : Bambari plongée dans la psychose après des heurts meurtriers entre membres de l’UPC

  Un calme apparent règne ce mardi dans la ville de Bambari après les affrontements qui ont eu lieu ce 04 juillet entre des membres du mouvement rebelle UPC (Union pour la Paix en Centrafrique). Ces violences, selon des sources non officielles, auraient fait plus d'une vingtaine de morts et une vingtaine de blessées.

Des informations recueillies ce 05 juillet par RNL dans la localité attestent que C’est la Minusca, la Croix Rouge Française ainsi que les membres du Comité International de la Croix Rouge (CICR), qui auraient procédé lundi après-midi à l'enterrement des morts et à l'évacuation des blessés vers l'hôpital de la ville. Certaines sources précisent que d'autres blessés seraient également évacués vers la Capitale -Bangui pour des soins.

Malgré ce calme relatif qui règne à Bambari, la tension y est toujours vive et les activités encore paralysées. Conséquence immédiate de ce regain de tension, la panique qui s'est emparée de la ville de Kaga Bandoro. Des informations en provenance de cette localité ont indiqué que des membres de l'ex Séléka proches d'une des factions UPC en conflit, ont réquisitionné le même lundi 4 juillet, plus d'une centaine de motos appartenant à des particuliers prétextant l'envoi de renfort à Bambari.

Cette nouvelle situation a mis en débandade les populations de Kaga Bandoro et environs. A Bambari, théâtre de ce regain de violence, plusieurs familles prises de panique ont dû regagner les camps des déplacés pour se protéger des effets d’une éventuelle reprise des hostilités entre les hommes de l'UPC, surtout avec la rupture du mois de ramadan.

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse