ActualitésSécurité

RCA : calme précaire à Bakala dans la Ouaka

Alors que la situation sécuritaire tend à se calmer à Bakala dans la préfecture de la Ouaka, des informations recueillies par RNL attestent que depuis le 2 décembre, les humanitaires de Bambari sont évacués par vols spéciaux à Bangui. Selon certaines sources, les affrontements qui opposent depuis quelques jours, les deux factions ex séléka notamment UPC (Unité pour la Paix en Centrafrique) de Ali Darass et  FPRC (Front Populaire pour la Renaissance de la Centrafrique), de Nourredine Adam seraient à l'origine de ce départ.

Cependant, une accalmie règne en ce moment à Bakala, selon ces mêmes sources. Jusqu'à présent, on ignore encore les vraies raisons de ces combats. Mais  la Minusca affirme que « les hommes de l'UPC et ceux du FPRC se battent pour le contrôle de la localité de Bakala », précisant par ailleurs que des « dispositions ont été prises pour éviter l’élargissement des affrontements à Bambari ».

Le 21 novembre dernier, en plein centre-ville de Bria, de violents affrontements avaient opposé, ces deux factions rebelles. Le bilan  rendu public par le ministre de la communication et de l'information, Charles Paul Lemasset Mandjia, avait fait état de 85 personnes tuées, 76 autres blessées et 11.000 déplacées. 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères