ActualitésSécurité

Haut Mbomou : Un mort à Obo suite à un rapt manqué de la LRA

Vendredi dernier non loin de la ville d’Obo au sud-est de la République Centrafricaine, un éleveur peuhl a été kidnappé par des éléments armés de la LRA. Selon Bachir, la victime, c’est dans l’après-midi qu’il a été enlevé. L’homme a pu se sauver des mains de ses ravisseurs le même jour aux environs de 18 heures.

Quelques heures plus tard, une détonation inconnue a déclenché des crépitements d’armes de tous calibres dans la ville. Le bilan fait état d’un mort par balle, un peuhl âgé d’environ 26 ans.

Toutefois, les rebelles de Joseph Kony n’ont pas investi Obo. Des dispositions militaires ont été aussitôt prises par l’armée centrafricaine sur place, les forces de défense ougandaise et le contingent marocains de la Minusca. Cette mesure vise à garantir la sécurité de la population civile.

Dans le Haut-Mbomou, il ne passe pas un jour sans les mauvaises nouvelles de la LRA de Joseph Kony.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères