ActualitésSécurité

RCA : l'EUTM annonce l'accélération de la restructuration des FACA

« La mission européenne de remise à niveau de l'armée centrafricaine (EUTM), va poursuivre la formation des Forces Armées Centrafricaines », a déclaré à RNL Eric Hautecloque Raïz, commandant de cette force en fin de mission dans le pays.

Selon lui, la nouvelle équipe de l’EUTM qui prendra fonction bientôt va « accélérer la restructuration des militaires Centrafricains pour faciliter leur opérationnalisation ».

Côté bilan, le commandant sortant se réjouit d'avoir « installé le premier mandat de la mission EUTM », et de « réussir à s'intégrer dans l'ensemble des acteurs de la communauté internationale », que sont la Minusca, l'Union Africaine, la CEEAC, la France, les Etats-Unis, a-t-il indiqué.

«C'était important de réussir à s'installer dans le dialogue avec les autorités politiques et militaires centrafricaines », de « lancer la phase conseil vers le ministère et l'état major » avec en toile de fonds, la formation individuelle au niveau du centre de formation de Kassaï afin de « former les officiers et sous-officiers et de lancer la première formation », a ajouté Eric Hautecloque.

S'il se réjouit du fait que la première compagnie des militaires centrafricains sont finalement sortis de leur formation, le général Hauteclocque espère que le mandat suivant « continuera sur la même lignée ».

Aux termes de son mandat de 6 mois, Eric Hautecloque sera remplacé à la tête de l'EUTM-RCA par le général belge Ruys qui vient du Corps européen à Strasbourg avec qui, il affirme avoir « préparé depuis 3 mois la continuité ». 

La première compagnie du 1er bataillon des FACA formée par l'EUTM a été certifié « valide » au mois de décembre 2016.

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères