ActualitésSécurité

Un touriste français libéré après un rapt à Bria

Un touriste français a été libéré lundi 10 janvier 2011, par les Forces de défense et de sécurité centrafricaine à Ama (118 kilomètres de Bria, est de la Centrafrique). Venu en touriste dans la région pour s’adonner à la chasse, il avait été enlevé le week-end dernier par un groupe de 30 hommes armés non encore identifiés.

La nouvelle de sa libération a été confirmée par le correspondant de Radio Ndeke Luka à Bria. Selon ce dernier le touriste a été libéré sain et sauf grâce à une intervention d’éléments de l’armée régulière contre les assaillants.

Le correspondant a précisé que les auteurs du rapt ont réussi à s’enfuir à bord de 3 véhicules volés à l’agence de tourisme « Safari ». Ils se ont également emparés d’armes de chasse.

La région de Bria et sa périphérie est régulièrement le théâtre de violentes attaques perpétrées par des rebelles et autres bandits de grand chemin. Il y a 2 semaines, 4 personnes ont été tuées à une centaine de kilomètres de la ville, par ces rebelles identifiés comme des éléments de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix de Charles Massi.

La libération de l’otage vient rappeler une autre affaire qui s’est terminée de manière dramatique ; celle des 2 autres français enlevés samedi dernier à Niamey (Niger) et qui ont été retrouvés morts près de la frontière malienne, exécutés par leurs ravisseurs. L’une des victimes, travaillait en Centrafrique pour le compte de l’ONG AMI (Aide médicale Internationale).

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères