ActualitésSécurité

©RNL / Stéphane Andjioyo
La ville de Birao à Vakaga dans le nord-est de la République Centrafricaine

Vakaga : Le vol à main armée des biens publics quasi quotidien à Birao

Des individus armés non identifiés s'en prennent depuis le mois de mars 2019 à des biens publics dans la ville de Birao. Le système d'électrification de la ville est vandalisé, les auteurs demeurent inconnus.

Les braqueurs en majorité des jeunes arme au poing ciblent les batteries, les panneaux solaires et les lampadaires installés dans la ville pour illuminer la nuit. Au courant de la semaine dernière, précisément entre lundi 8 et mercredi 10 avril, trois cas de vandalisme ont été enregistrés au marché, à la mosquée central et à la mairie. Les batteries alimentant les panneaux solaires dans la ville ont été emportées.

"Mercredi nuit, ces malfrats sont venus. Alerté par leur bruit, je suis sorti ainsi que ma voisine. Lorsque cette dernière a allumé sa lampe torche, un des braqueurs s'est arrêté et a engagé une balle au canon. La manipulation de l'arme nous a permis de rentrer en courant dans la clôture", a expliqué un habitant du quartier Tambaï à Birao.

Déjà au mois de mars 2019 à titre d'illustration, la lampe, le panneau solaire et les batteries installés à la sous-préfecture ont été volés. Depuis le premier cas de vol, il est toujours difficile d'identifier les auteurs en cavale.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères