ActualitésSécurité

©RNL / Stéphane Andjioyo
Un gendarme centrafricain arborant son insigne de corps et son grade

Haut Mbomou : Le nouveau commandant de Brigade de la gendarmerie d’Obo prend fonction sans ses éléments

L’adjudant Jean Didier Mihini Païvoulou a officiellement pris ses fonctions de commandant de Brigade de la gendarmerie de la ville d’Obo mardi 18 juin. Il est descendu de l’avion sans les 5 éléments censés faire le déplacement avec lui.

Le préfet du Haut Mbomou Judes Ngayako qui a accueilli l’adjudant Jean Didier Mihini Païvoulou à l’aérodrome d’Obo s’est dit satisfait de son arrivée. « Je me réjouis parce que le commandant de Brigade est arrivé », a mentionné Judes Ngayako soulignant par ailleurs qu’aucun gendarme n’était dans la ville « depuis le 12 mars » date d’assassinat du précédent commandant de Brigade.

Le préfet Ngayako est resté convaincu qu’avec le nouveau commandant de Brigade « on peut déjà faire un pas en attendant que les autres n'arrivent ». L’autorité administrative a promis de « toujours de plaider pour que les 5 gendarmes regagnent leur poste » afin d’avoir « tous les maillons pour que la machine judiciaire fonctionne ».

Pour le préfet du Haut-Mbomou « les porteurs de tenue ne sont formés que pour Bangui » relevant qu’il n’y a pas « une promotion Bangui et une promotion province ». Judes Ngayako a souhaité des mesures disciplinaires contre les récalcitrants.  

« Ces derniers sont en train de défier l’autorité de l’Etat. Il y a des responsables à la gendarmerie, je les prie de prendre les mesures qui s’imposent », a martelé le préfet.

Le nouveau commandant de Brigade a pris service 3 mois après l’assassinat le 12 mars dernier de son prédécesseur à sa résidence par des hommes armés non encore identifiés.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères