ActualitésSécurité

©RNL/Hypolyte Marboua
Les habitants de Bria en quête de l'eau

Haute-Kotto : Plusieurs villages isolés crient à l'aide

Les habitants du village Yangbendé, Dolo, Issa Mazengué et Yangogba éprouvent des difficultés d'accès à l'eau potable et au soin de santé. Et pour cause, les forages construits par l'ONG Oxfam sont tombés en panne. Ce qui constitue pour la population de ces localités un souci majeur.

Il faut ajouter à ces difficultés, le l'accès à des soins de santé de qualité. Le centre de santé tenu par l'ONG international IMC manque de médicaments et du personnel qualifié.

Les habitants de ces localités pointent du doigt la dégradation des infrastructures routières rendant inaccessible l'accès à ces localités aux ONG opérant dans la région. " L'état des routes est impossible et il est aussi difficile pour les motos de s'y rendre, les humanitaires ne peuvent pas avoir accès et les malades d'ici qui sont référés à Bria n'arrivent pas vite et de fois, d'autres perdent la vie pendant le transfèrement "  a témoigné un habitant de ces localités.

Cet état de fait a de l'impact sur les formations sanitaires. " Il nous est difficile d'avoir des produits pharmaceutiques, à cause de la dégradation de route. Conséquence, il y a la rupture chronique des médicaments même le paracétamol, pour en avoir c'est difficile" a énuméré un responsable d'une formation sanitaire.

Ces habitants appellent l'Etat et la communauté humanitaire à l'aide pour faire face aux défis de l'eau,  du paludisme qui s'imposent à eux.

 

 

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères