ActualitésSécurité

©Erick Ngaba
Des éléments de la police patrouillant sur l'avenue Koudoukou à Bangui, le 12 juillet 2019

RCA : 64 gendarmes et policiers bientôt déployés dans l’arrière pays

Le gouvernement et ses partenaires s'engagent à rétablir l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire national. 64 gendarmes et policiers vont être redéployés dans certaines régions en proie à l’insécurité. L’information a été rendue publique mercredi 4 septembre 2019 par Général Pascal Champion, chef de la police de la Minusca, lors de la conférence hebdomadaire de cette institution onusienne à Bangui.

Général Pascal Champion a rassuré lors de cette rencontre avec la presse que « 39 gendarmes vont être affectées au cours de septembre à Bambari » dans la Ouaka, « 17 autres doivent regagner la ville de Bangassou dans la Mbomou et 8 à Kaga-Bandoro dans la Nana Gribizi ».  

Général Pascal Champion a indiqué que ce redéploiement vise à favoriser la reprise des activités  de sécurisation dans ces villes de provinces. « Il faut que la police et la gendarmerie retournent dans les villes de l’arrière pays pour assurer la sécurité de la population et contribuer au bon fonctionnement de toutes les autres administrations », a-t-il souligné.

L’officier Général de la Minusca a fait savoir que la présence des Forces de sécurité intérieure (FSI) a contribué au retour d’un « certain nombre d’activités économiques ». Général Pascal Champion a regretté que la répartition déséquilibrée des FSI sur l’ensemble du territoire.

« Aujourd’hui, on constate que sur les 2800 policiers et gendarmes que compte la RCA, la répartition est encore insuffisante. 71% sont encore à Bangui et 29% dans les régions », a-t-il déploré. Il a par ailleurs ajouté que face à ce déséquilibre entre Bangui et les autres régions du pays, « il y a tout un ensemble d’actions à mener pour pouvoir déployer les policiers et gendarmes en dehors de Bangui ».

Une solution à l’horizon, les épreuves écrites du concours de recrutement de 1000 policiers et gendarmes auront lieu à partir du 15 septembre 2019. Ce programme de recrutement lancé depuis 2018 prendra fin en 2023. Il  consiste à recruter 2500 policiers et 2500 gendarmes. 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères