COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSécurité

©AFP
Un soldat de la Minusca observant une rue de Ndélé

Centrafrique : Arrestation d'un influent chef du FPRC et 8 de ses éléments par la Minusca à Ndélé

Plusieurs jours après les violents combats de Ndélé, la Minusca a annoncé avoir mis la main sur neuf (9) éléments armés proches du FPRC. L'arrestation est intervenue ces derniers jours dans la ville de Ndélé.

Il s'agit d'un important coup de filet jeté par les forces de la Minusca après les violences meurtrières du mois d'avril 2020 ayant coûté la vie à au moins 25 personnes dont 21 civils. Cette opération intervient alors que la justice centrafricaine a récemment ouvert une information judiciaire sur les crimes commis dans cette localité du centre nord de la RCA. Pour le porte-parole de la Minusca, cette arrestation est un progrès dans la mise en œuvre de la justice.

 "Il y a quelques jours, la Minusca a été saisie par la Cour Pénale Spéciale et dans ce cadre, 9 individus armés ont été arrêtés. Le gouvernement et la communauté internationale se sont engagés de manière à ce que tous ceux qui sont responsables des violences répondent de leurs actes et c'est la justice qui est en marche" a indiqué Vladimir Montéïro.

La Minusca n'entend pas rester là pour autant. "Ces arrestations font partie de l'ensemble de plan lancé par la Minusca" a ajouté M. Montéiro sans avoir donné plus de précisions sur l'identité des personnes arrêtées moins encore où elles sont maintenues.

Même si la force de l'Onu garde encore secret l'identité de ces hommes armés arrêtés, certaines sources évoquent le nom d'un général du FPRC, Azor Kalite de l'ethnie Goula, qui, pendant plusieurs années dirigeait la faction FPRC de Bria. L'homme aurait été mis en cause dans les récentes violences à Ndélé.

L'insécurité entretenue par les groupes armés à Ndélé, a contraint des milliers de civils à fuir leurs habitations provoquant ainsi une fracture sociale et la détérioration de la situation humanitaire. Face à cela, le gouvernement avec l'appui de la Minusca a dépêché d'urgence une unité des FACA dans la ville afin de sécuriser les populations et prévenir les violences armées. La Minusca de son côté, a également renforcé son dispositif sécuritaire à Ndélé en y déployant des casques bleus Rwandais et Portugais.

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères