#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

Une force commune aux frontières de la RCA, du Tchad et du Soudan

Le Soudan, le Tchad et la Centrafrique vont mettre en place une force conjointe pour protéger leurs frontières. C’est ce qu’indique un communiqué publié mardi 24 mai 2011 à khartoum à l’issue d’un sommet réunissant les chefs d’Etat des 3 pays et qui s’est tenu dans la capitale soudanaise le 23 mai.

Les trois pays qui partagent des frontières communes ont convenu de réactiver un accord sur la mise en place d’une force conjointe. Cette force est destinée à  pour protéger leurs frontières communes et combattre les activités criminelles transfrontalières.

Le communiqué indique encore que les trois pays ont décidé d’établir un mécanisme consultatif pour traiter les questions de sécurité, renforcer la co-existence pacifique entre les tribus et encourager le retour volontaire des réfugiés.

Sur le plan politique, les trois pays ont décidé de réactiver les consultations sur les questions régionales et internationales et de tenir un sommet tripartite par an.

Le président soudanais Omar al-Béchir a déclaré au cours du sommet que la mise en place de la force conjointe affirme l’importance de la coordination sur les questions de sécurité et du renforcement de la coopération à la frontière pour prévenir les activités des groupes rebelles et combattre le trafic d’armes depuis les pays voisins. Il a réaffirmé la volonté du Soudan d’entretenir des relations fraternelles avec tous les pays voisins.

Le président tchadien Idriss Deby Itno a dit de son côté que la coordination entre les trois pays en matière de sécurité ne vise pas un pays particulier, mais est destinée à relever ensemble les défis de sécurité.

Quant au  président centrafricain François Bozizé, il  a réaffirmé l’importance de la coordination entre les pays sur les questions politiques, économiques et sécuritaires. Il a appelé à réactiver les accords économiques et commerciales dans l’intérêt des peuples des trois pays.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse