#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSécurité

La CPJP regroupe ses soldats après l’accord de cessez-le-feu

24 soldats dont 4 femmes issus de la faction rebelle de la Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix (CPJP) sont arrivés ce jeudi 7 juillet 2011, à Ndele (nord). Ils proviennent de leur base de Yangou-Droundja située à plus de 200 kilomètres de Bria (est), et ont rejoint leurs frères d’armes d’Akoulsouback (nord).

Il s’agit d’un regroupement en vue d’intégrer le processus du Désarmement Démobilisation et Réinsertion (DDR) signé par l’ensemble des 5 rebellions du pays.

Selon un de leurs chefs, interrogé par le correspondant de Radio Ndeke Luka, « ce geste vers une paix durable intervient suite à la signature en juin dernier d’un accord de cessez-le-feu entre le pouvoir de Bangui et la CPJP de Charles Massi ».

Ce regroupement s’inscrit en marge de la phase opérationnelle du DDR lancée le 5 juin par le président de la République François Bozizé à Bocaranga (centre-nord). Les opérations avaient concerné plus de 8000 ex-combattants rebelles. Déjà 625 de l’APRD ont été regroupés et désarmés.

Signalons que la dernière attaque de la CPJP remonte en juin dernier sur l’évêque du diocèse de Bambari (centre-est) en mission pastorale dans le nord-est. Son chauffeur avait été évadé 1 mois la libération de l’évêque par les Forces Armées Centrafricaines (FACA).

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse