#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

Pénurie du manioc à Bambari

Les habitants de la Ouaka, peinent à trouver du manioc sur le marché, aliment de base en Centrafrique. Ce qui a fait grimper le prix de cette denrée alimentaire. De 1500 frs CFA (environ 3,5 Euros), le prix de la cuvette atteint maintenant 2250 Frs CFA (environ 4 Euros).

Selon des habitants de la ville de Bambari, l’abondance de la pluie dans cette zone explique paradoxalement la pénurie de ce produit le plus consommé dans le pays. Pour eux, une autre explication de cette pénurie est l’accroissement de la population de Bambari.

Pour Abel Andjiondji, vendeur de manioc à Bambari, la croissance démographique doit s’accompagner d’un développement agricole ; ce qui manque dans la région.

Delphin Dongbo, Directeur de l’ACDA (Agence centrafricaine pour le Développement agricole), pense que le stockage de cet aliment de base des centrafricains pendants la saison sèche, réduirait les problèmes de pénuries pendant la saison pluvieuse.

Cette pénurie se fait également sentir à Bouar où la demi-cuvette du manioc est passée de 750 FCFA à 2000 FCFA (environ 1,5 à 3,5 Euros).

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse