ActualitésSociété

A Bouar, commerce et transports paralysés par la douane

Les usagers des taxis-motos, taxis-brousses et les propriétaires de nombreuses boutiques de Bouar gardent leurs échoppes fermées depuis quelques jours leurs et ont mis hors circulation leurs engins. Ce qui bloque le secteur commercial et les transports en commun dans la ville.

Une situation provoquée par le contrôle entrepris par la douane. Celle-ci justifie l’opération par la nécessaire vérification des pièces administratives des usagers et propriétaires.

Certains habitants de la ville, interrogés par Radio Ndeke Luka, se félicitent de ce contrôle qui pour eux « est la bienvenue, car cela permet au moins de régulariser le secteur de transport en commun notamment les taxis-motos qui causent au moins 40 accidents par mois ».

Un contrôle de même nature se déroule également à Bangui, lequel a occasionné déjà la fermeture de plusieurs magasins. Les agents de la douane ont expliqué qu’ils ne font qu’obéir aux instructions données par  l’Etat centrafricain.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères