ActualitésSociété

L’administration de la SOCATEL, contre le préavis de grève de son personnel

« Le préavis de grève de huit jours introduit par le Syndicat de la Société Centrafricaine de Télécommunications (SOCATEL) est irresponsable ».

C’est en ces termes que l’administration de ladite société réagit ce samedi 28 août 2010, lors d’un point de presse, suite aux actions que comptent menées son personnel, pour revendiquer 3 mois d’arriérés de salaires.

Selon le Directeur Administratif et financier de la SOCATEL, Adramane Baron, interrogé par Radio Ndeke Luka, ce préavis de grève ne se justifie pas, parce qu’un accord de trêve de 7 mois conclu entre le Chef de l’Etat, le Comité de gestion et le Syndicat court encore.

Il ajoute que des efforts sont entrain d’être déployés pour faire face à ce retard de salaires.

C’est logiquement à partir de novembre 2010 que le personnel, selon le terme de l’accord de la trêve pourra, selon les besoins, observer des mouvements de grève.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères