ActualitésSociété

Les banguissois découvrent les passages cloutés

La population de Bangui se plaint actuellement du non respect des passages cloutés par les automobilistes. Ces passages rétablis, il y a deux semaines ont fait déjà l’objet de plusieurs cas d’accidents.

Partout, la population  de la capitale centrafricaine s’interroge sur la nécessité de ces passages cloutés. Les automobilistes (taxis, bus, véhicules particuliers ou de services, les taxis motos) pour la plupart des cas, négligent le sens de ces passages. Ce qui provoque plusieurs cas d’accidents.

Quelques centrafricains rencontrés à Bangui par Radio Ndeke Luka affirment qu’il faut mobiliser les forces de l’ordre pour sanctionner les contrevenants. Ils en appellent aussi à la vigilance des piétons, car certains conducteurs ne comprennent pas encore l’importance de ces passages cloutés.

Jean Brice Port-Djam, secrétaire général du syndicat des conducteurs des taxis et bus affirme que le syndicat n’a pas été associé à cette action afin de sensibiliser les conducteurs. Toutefois, il demande aux conducteurs des taxis et bus et même les particuliers d’observer scrupuleusement les règles de conduite.

Déjà, trois fillettes ont été heurtés par un bus sur un passage clouté au niveau du marché Gobongo situé dans le 4ème arrondissement à la sortie nord de Bangui ; alors qu’elles partaient à l’école. Pour le moment, ces enfants se trouvent encore au complexe pédiatrique pour suivre des soins médicaux.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères