#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

Le poisson se fait rare à Boali

La ville de Boali (95 kilomètres nord de Bangui), se confronte une rareté de poissons à cause de la fraicheur ces derniers temps dans cette ville. Ce constat est fait ce mardi 21 décembre 2010, par le correspondant de Radio Ndeke Luka.

Selon Eric Papenique, pêcheur, « la production est en baisse. Car, ajoute-t-il, « il est difficile de trouver les gros poissons qui se cachent en profondeur des lacs ».

Cette situation fait augmenter le prix de ces ressources aquatiques. Une vendeuse explique que c’est par ce que les pêcheurs fréquentent aussi moins les lacs qu’elle n’arrive pas à se procurer d’un nombre important de poissons pour la vente.

Il faut dire que la période pour une pêche fructueuse se situe entre les mois de février et mars.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse