#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

10 décembre 2016 : Les centrafricains appelés à défendre les droits de chacun

Le ministre centrafricain de la justice Flavien Mbata, appelle chaque personne « à défendre les droits de chaque centrafricain ». Appel lancé à l'occasion de la commémoration du 68 anniversaire de l’adoption de la déclaration universelle des droits de l’homme. « Défendez les droits de quelqu’un aujourd’hui », c’est la thématique autour de laquelle est célébré ce 10 décembre, le 68e anniversaire de l’adoption de cette déclaration.

« Ce thème correspond parfaitement à la situation de la République Centrafricaine qui sort d'une longue période de crise où de graves violations de droits de l'homme étaient constatées quotidiennement », a indiqué le ministre de la justice ajoutant qu'au plan local, des efforts sont entrepris par le gouvernement pour traduire dans les faits, la défense des droits de l'homme dans le pays.

« … la création et l'opérationalisation de la Cour pénale spéciale, l’accélération du processus de l'adoption de la loi portant création de la commission nationale des droits de l'homme et libertés fondamentales, le processus de finalisation de la stratégie de retour et de relocalisation des sites de l'intérieur du pays », sont entre autres, les actions entreprises par les responsables politiques centrafricains.

Dans son message de circonstance, le Secrétaire Général des Nations-Unies, a indiqué que le respect des droits de l’homme est dans l’intérêt de tous. « il favorise le bien-être des individus, la stabilité des sociétés et l’harmonie d’un monde interdépendant », a déclaré M. Ban Ki Moon.

« Tout le monde doit prendre position et défendre les droits des réfugiés ou des migrants, ou les droits des personnes touchées par un handicap, les droits des personnes LGBT, les droits des femmes, des peuples autochtones, des enfants, les droits des personnes d'ascendance africaine ou toute autre personne susceptible de souffrir de discriminations ou de violences », a-t-il ajouté.
 
Adoptée en 1948 par l'Assemblée générale des Nations-Unies, cette journée vise la promotion auprès de tous les peuples la Déclaration universelle des droits de l'homme, idéal commun à atteindre par tous et par toutes les nations.

 

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse