#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

3 jours de jeûne imposés par arrêté ministériel

Les gargotes, bars dancings et débits de boissons sont fermés à compter du mardi 28 décembre 2010 à minuit, et ce, jusqu’au 31décembre à 18 heures, sur l’ensemble du territoire centrafricain. Une occasion pour la population de se consacrer au jeûne et à la de prière.

Cette décision a été prise mardi dans un arrêté signé par le ministre d’Etat chargé de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Jean WILLYBIRO SAKO.

Le texte met en garde que « l’inobservation des dispositions de cet arrêté entraînera des sanctions prévues par les textes en vigueur ». « Les forces de l’ordre de défense et de sécurité sont chargées », a-t-il précisé, « de l’application du présent arrêté ».

Certains centrafricains disent « être pris en otages, qu’ils ne sont pas d’accord pour observer une telle décision ».

Si certains refusent d’observer les trois jours pour se recueillir, d’autres trouvent que « c’est profitable à ceux qui pensent qu’il faut confier le pays à Dieu ».

Un débiteur de boisson dit, pour sa part, que « ceux qui tiennent les dépôts ont des factures à payer aux impôts mais si on les prive de clientèles, il leur serait difficile de s’en sortir ».

L’arrêté n’est pas observé à 100%. Il suffit de sillonner la ville de Bangui pour s’en rendre compte. Les principales gargotes, et la majorité des kermesses ont ouvert leurs portes.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse