#StopATènè : le vrai ou faux de Radio Ndeke Luka

ActualitésSociété

Contre l'installation d'une savonnerie au Km 5 à Bangui

L’installation de la savonnerie HEYAF au quartier Issongo Bea-rex  dans le 3e arrondissement de Bangui crée d’énormes inquiétudes au sein de la population. Pour  les habitants de cette localité, on ne peut pas installer une usine de production de savon dans un quartier aussi populaire.

Cette  population pense que les produits chimiques qui seront utilisés par cette industrie, auront des impacts négatifs sur la santé.

Pourtant dans un rapport d’évaluation environnementale de cette usine de fabrication industrielle de savon, le ministère de l’environnement, avait établi en septembre dernier, que la réalisation de ce projet pouvait avoir des impacts négatifs sur la population voisine de cette usine.

Face aux avancées des travaux d’installation qui se poursuivent sur le site, les habitants de Issongo Bea-rex ont manifesté mardi dernier leur mécontentement. Selon Gabriel Mboussa ingénieur en électricité qui fait partie des habitants  du quartier, quand l’usine sera opérationnelle, il y aura l’utilisation des intrants solides, liquides et gazeux,  qui pourront avoir des répercutions négatives sur la population. Il précise également que la population pourrait subir des effets négatifs sur ses appareils électroménagers car l’usine partage la basse tension du courant électrique avec elle.

Le chimiste chinois recruté par la société HEYAF, pour installer les machines de la savonnerie rassure la population de Bea-Rex qu’il n’y’aura aucun impact négatif sur leur santé. Selon Lee Sheng Guo, toutes les dispositions sont prises pour permettre l’évacuation des déchets produits par l’usine.

Le directeur général de la commission nationale des investissements au ministère du commerce et de l’industrie, Armand Gervais Yamende a affirmé que des études ont été faites par le ministère qui avait déclaré la zone non industrielle. Il se dit aussi surpris de voir cette usine s’installer sans autorisation du ministère du commerce et de l’industrie.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse