ActualitésSociété

Grogne contre l’ENERCA dans le 4e arrondissement

Les habitants du quartier Lipia 4, dans le quatrième arrondissement de Bangui, ont protesté le 08 janvier 2011 contre une opération de contrôles de la société de l’Energie centrafricaine (ENERCA) qu’ils jugent illégale. Ils ont barricadé l’avenue Mbaïkoua pour prouver leur mécontentement et ont exigé la libération de deux jeunes garçons arrêtés par les éléments de sécurité du service contrôle de l’ENERCA lors des manifestations.

Selon les manifestants, les agents de l’ENERCA, n’ont pas agit conformément à leur mission. « Au lieu de rester dans le cadre de contrôles des branchements illicites et de paiement de factures, ils sont entrés maison par maison pour faire des perquisitions et saisir des biens privés » a indiqué Thierry Onanguele, l’un des manifestants et habitants de ce quartier.

Les deux jeunes hommes arrêtés par les éléments de sécurité du service contrôle de l’ENERCA se disent sauvagement battus par ces derniers et même par les autres agents qui étaient en service. Ce n’est qu’après leur transfert à la SRI (Section de recherche et d’investigation), puis à la Brigade Motorisée qu’ils ont été relâchés par le commandant de cette brigade.

Les barrières ont été enlevées par les manifestants après la libération de ces deux jeunes. Les responsables de l’ENERCA, saisis de la situation ont voulu s y prononcer aussitôt à travers un point de presse. Le point de presse n’a pas pu être tenu et est reporté pour ce 08 janvier. Seulement les responsables de la société ont reporté une seconde fois la rencontre au lundi 10 janvier.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères