ActualitésSociété

©Youndaïna
Dieudonné Youngaïna, préfet de l'Ouham-Péndé

Ouham-Péndé renait peu à peu de ses cendres selon le préfet

Dieudonné Youngaïna rassure que la sécurité s'installe petit à petit dans la préfecture. La signature d'accord de cessation des hostilités entre 5 chefs rebelles est pour lui un facteur favorisant ce retour à la normale. L'autorité préfectoral  veille particulièrement au suivi des recommandations de cet accord. Au delà, Dieudonné Youngaïna a monté le ton contre les sociétés désignées pour réhabiliter les routes Bozoum-Bouar et Bozoum-Bossemptélé ainsi que les agents des Travaux Publics qui devaient suivre les travaux. Il s'est aussi énervé contre les policiers et gendarmes qui font payer des sommes d'argent à des individus, indiquant que cela n'est pas défini dans les textes.

 


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères