ActualitésSociété

©Minusca
Une vue des festivités de noël à Marabena

Noël 2018 : La présence des enfants dans les bars dancing exaspèrent certains parents

Si la fête de noël a été célébrée en grande pompe dans la capitale Bangui ce 25 décembre, de nombreux parents ont drainé leurs enfants dans des bars dancing.

A défaut des airs de jeux et des endroits indiqués, certains parents ont conduits leurs enfants dans les bars en violation de la loi interdisant la vente de l'alcool aux mineurs. "En tant que mère je n'admet pas cette pratique, l'éducation de base commence à la maison. Le jus est bien pour les enfants, on peut bien fêter à la maison avec les enfants mais pas forcement dans un lieu public comme ça. Cela ne rend pas digne les enfants " a déploré une mère de famille interrogée par Radio Ndeke Luka.

Cette pratique est un danger pour la santé des enfants. "L'alcool détruit la capacité intellectuelle des enfants. Lorsqu'on donne de l'alcool à un enfant, il y aura de l'impact sur l'enfant après 10 ou 15 ans. Il finira par être un alcoolo" s'est inquiété un père de famille.

Les dérapages lors de la célébration de Noël restent une véritable préoccupation pour les communes.  Brigitte Andara, maire du 4e arrondissement a constaté les imperfections. "En faisant le tour de la ville, j'ai vu des enfants avec leurs parents dans le jardin, mais plusieurs étaient au bord de la route voire sur la route. Avec l'incivisme qui bat son plein, on se demande quel avenir pour le pays, si nous cédons à cette pratique. Il faut aider ce pays à avoir des dirigeants responsables" a-t-elle mis en garde.

La fête de noël est passé, le réveillon du nouvel an apparaît comme un défi.

 

  

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères