ActualitésSociété

©RNL / Inès Laure N'Gopot
Photo de famille avec en première ligne les huit ex-combattants reconvertis et munis de leurs dertificats

Kaga-Bandoro : 8 ex-combattants démobilisés prêts pour intégrer la vie active

Huit ex-combattants en provenance de Kaga Bandoro qui ont déposé les armes ont reçu ce jeudi 17 janvier une attestation de conduite, un permis de conduire et un certificat de fin de formation. Ils sont désormais capables de s’intégrer dans la société. Ils ont été formés durant deux mois par le Haut Commissariat à la Jeunesse Pionnière (JPN) de Nzila, (11 Km au sud de la capitale) grâce au soutien de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM).

Les huit ex-combattants reconvertis dans le cadre du processus DDRR sont venus de Kaga-Bandoro, ville du nord de la République Centrafricaine. Ils ont été formés dans le domaine de la conduite de véhicule. La formation qui a débuté le 17 novembre 2018 a pris fin le 17 janvier 2019. C'est un atout qui va leur permettre de se lancer dans la vie active en digne fils du pays.

"Je suis fier d'être formé. Je demande aux autres d'abandonner les armes pour prendre une autre voie", a confié à Radio Ndeke Luka Adama Nour, l’un d’entre eux.

Les ex-combattants se sont engagés à apporter leur contribution pour l’épanouissement de la République Centrafricaine. Le Haut Commissaire à la Jeunesse Pionnière National, Cyriaque Souké, a souligné qu'il est temps de prendre conscience et d'œuvrer pour le développement du pays.

"La voie des armes est sans issue et ne mène nulle part. Notre pays a assez souffert. Il est temps que chacun participe à sa reconstruction. Que ceux qui n'ont pas encore réintégré le processus DDR profite de cette opportunité pour qu'ensemble nous cultivons le bon vivre".

Les apprenants ont passé leur formation de deux mois dans un centre spécialisé en conduite automobile.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères