ActualitésSociété

©RNL / Brice Landry Ndangouï
La barrière frontalière entre la Républicaine Centrafricaine et le Cameroun en octobre 2017

Centrafricains et Camerounais unis par la musique à la frontière

L’orchestre Cantonnier Musica, à la frontière centrafricano-camerounaise, accompagne le Gouvernement centrafricain dans la recherche de la paix. Ces musiciens multiplient les concerts pour conscientiser les peuples des deux pays à cultiver le vivre ensemble.

C’est un signe de coopération à la base qui se pratique entre les Centrafricains et les Camerounais vivant à Cantonnier et à Garoua-Boulaï à travers les orchestres. A titre d’illustration, si l’orchestre Cantonnier Musica organise un concert, certains Camerounais y prennent part et vice-versa.

"Je chante beaucoup sur le thème de la paix à cause de la persistance de l'insécurité en RCA. Le nouveau titre chanté, c'est d'où vient la guerre ?", s'interroge Sapoua Jasmin, alias Gbangbana-sosso, chef d’orchestre mais aussi "RCA, que se passe-t-il ?".

Symbole du vivre ensemble entre les communautés, ces concerts sont aussi l'occasion de passer les messages de paix et les vertus du vivre ensemble entre les communautés.

"La plupart de ceux qui aident sont nos frères musulmans propriétaires des véhicules de transport en commun et ceux qui font les affaires. Il n'y a aucun problème entre nous", rassure Gbangbana-sosso.

Comme a dit un adage, la musique n’a pas de frontières.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères