ActualitésSociété

Le bac dénommé "Nouvelle Jérusalemn" sur le fleuve Oubangui

Haute-Kotto : Les habitants de Birao et Bria se plaignent de l'absent du bac reliant ces deux villes

Les communautés de Bria dans la Haute Kotto et Birao dans la Vagaka éprouvent d'énormes difficultés d'aller et de venir dans ces deux préfectures. Et pour cause la panne survenue sur le bac favorisant la traversée  de la rivière Boungou depuis deux mois.

Cette rivière d'environ 100 mètres de traversée,  se situe à 30 kilomètres de Bria, sur axe Ouadda.  Le seul Bac utilisé pour ces traversées, date de l'époque coloniale.

"Il est présentement endommagé et ne supporte plus les tonnages de certains véhicules. Il se déplace actuellement à l'aide des câbles tirés bout à bout par des personnes recrutées occasionnellement" a noté un habitant de Bria qui déplore cette situation qui perdure et affecte les activités économiques dans la région.

Les utilisateurs des gros camions s'en plaignent régulièrement. Selon Afiss Rayas, délégué des transporteurs, "les marchandises sont constamment déchargées afin de permettre une traversée sans risques. Ce qui ne facilite pas du tout, un mouvement fluide des passagers et des marchandises" a-t-il déploré.

A cela s'ajoutent les dépenses supplémentaires du fait des déchargements des marchandises. D'autres personnes ont indiqué que si des solutions ne sont pas vite apportées, la circulation entre Birao et Bria, risque de cesser définitivement.

Les tentatives des communes de ces deux localités ont été vaines pour pallier le problème et les habitants ont les yeux tournés vers les ministères des Transports et de l'équipement pour une solution idoine.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères