ActualitésSociété

©RNL/Brice Landry Ndanguy
Les produits alimentaires abandent le marché

Sibut: les agriculteurs tirent la sonnette d'alarme sur la mévente de leurs produits

 

Des tonnes de produits champêtres récoltés en 2018 sont toujours stockées dans des magasins à Sibut dans la Kémo en Centrafrique. Les agriculteurs annoncent que cette situation  risque de compromettre le démarrage de la campagne agricole 2019. L'alerte a été donné par l’Union des groupements "Sibut na Ndouzou" qui invite les partenaires au développement à voler à leur secours en achetant ces produits.

Selon les responsables, l'argent perçu à l’issue de la vente des produits stockés va permettre aux agriculteurs de la Kémo de démarrer la campagne agricole 2019. « Nous avons plusieurs variétés de produits agricoles. Nous attendons les partenaires comme la FAO, l’ACTED entre autres d’intervenir pour prendre les produits que nous avons en stock afin de nous permettre de lancer la campagne agricole 2019 », explique Samuel NGODI, secrétaire général de l'Union des groupements des agriculteurs de Sibut.

Ces variétés sont entre autres l’arachide, le maïs, la courge, et le sésame.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères