ActualitésSociété

©Facebook
Hubert Bindadje, secrétaire général de la centrale syndicale les bâtisseurs de la paix

Hubert Bindadje exhorte le gouvernement à accroitre le quota des enseignants pour faire face au phénomène de Maitre Parent.

Deux mois après le lancement officiel, les travailleurs de la centrale syndicale les travailleurs bâtisseurs de la paix peaufinent leur stratégie de lutte sociale. Cela passe par la formation en vue d'être un partenaire social crédible et digne du gouvernement. La colonne vertébrale de cette lutte sociale est d'abord et avant tout la formation et bien entendu l'éducation à en croire son secrétaire général. Il engage le gouvernement à accroitre le quota des enseignants pour réduire sensiblement le phénomène maitre parent qui mine l'éducation en République Centrafricaine. l'intégralité de cette interview à écouter en podcast sur l'anglet ci-dessous.  


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères