ActualitésSociété

Un repas par jour en moyenne à Bangui…et encore

Le prix des denrées alimentaires ne cesse de galoper au quotidien sur les marchés de Bangui. Une situation qui contraint certains Banguissois à ne pas manger à leur faim. Le constat est fait ce mercredi 2 mars 2011 par Radio Ndeke Luka.

Une femme interrogée confirme que le panier de la ménagère est vide. Le coût de la vie est devenu trop élevé, pour elle et sa famille. Elle explique : « avec 3000 ou 5000 francs CFA (environ 5 ou 8 Euros), une famille ne peut plus rien acheter pour nourrir ses membres. L’oignon en raison de son importation nous revient cher au prix du gros, se plait une commerçante. On ne mange presque plus de viande. Même la viande boucanée. Les chasseurs ne cessent d’augmenter les prix ».

Pour la viande de bœuf, le kilogramme est passé de 1500 frs à 2500 frs (environ 3 à 4 Euros). Rares sont ceux qui peuvent acheter.

Pourtant à l’ouverture de la campagne agricole présente, le ministre en charge du Développement rural, Fidèle Gouandjika, par ailleurs porte-parole du gouvernement centrafricain, avait déclaré que chaque centrafricain devrait désormais « manger 3 fois par jour ». Une affirmation loin de la réalité.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères