ActualitésSociété

©RNL / Brice Landry Ndangouï
Un pont de fortune construit sur un marigot sur la route de Bozoum, le 19 octobre 2017

RCA : La circulation interrompue entre Bozoum et Bouar

Les conducteurs de véhicules et de motocyclettes n'ont pas circulé sur la route Bozoum-Bouar depuis 6 jours. Le pont de plus 50 mètres de longueur situé à 35 Km de Bozoum, a été cassé par un gros véhicule de plus de 30 tonnes.

Le pont qui relie Bouar dans la Nana Mambéré à Bozoum dans l'Ouham-Péndé s'est effondré sous le poids d'un gros camion de plus de 30 tonnes. Par craintes d'être privé de ravitaillement en produits de première nécessité en provenance de Bouar, les habitants de Bozoum appellent le gouvernement à réhabiliter cette œuvre d'art.

"Le pont s'est cassé et il y a des conséquences, car c'est une route qui ravitaille la population de Bozoum et celle de Bouar. En ce moment, nous sommes coupés des uns et des autres", a expliqué Théodore Yambéré Ziranone, un habitant de Bozoum qui s'inquiète. Pour ce citoyen, le transport sur le tronçon Bozoum-Bouar en détour, est un véritable parcours de combattant.

"Pour aller de Bozoum à Bouar par l'axe Koundé, il faut avoir beaucoup d'argent pour permettre de traverser à pirogue", s'est plaint M. Yambéré Ziranone expliquant que "le prix du transport a augmenté" à cause de l'insécurité qui prévaut dans la région.

"Nous demandons la réparation d'urgence de cette œuvre d'art pour faciliter la libre circulation entre Bouar et Bozoum", a-t-il plaidé.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères