ActualitésSociété

©RNL / Inès Laure N'Gopot
Le siège de l'Assemblée Nationale situé dans le 4e arrondissement de Bangui, le 1er octobre 2018

RCA: Menace de grève du personnel administratif de l’Assemblée Nationale

Le personnel administratif du parlement centrafricain menace d’observer une grève. Le Syndicat Autonome du Parlement Centrafricain (SYNAPARC) lance un ultimatum de trois jours pour avoir des solutions à ses revendications.

Le personnel administratif de l’Assemblée nationale revendique de l’Assemblée Nationale des meilleures conditions de travail. C’est une décision prise ce lundi 22 juillet, à l’issue d’une assemblée générale du personnel administratif de la Représentation Nationale.

Le personnel revendique par ailleurs le paiement de plus de 13 millions, représentant les arriérés de salaire de 2002, et également la réponse à d’autres revendications.

« Il y a des arriérés de salaires depuis 2002, la titularisation du personnel intégré en 2016. Il y a aussi le reclassement et avancement du personnel bloqués depuis 2014. Il y a la retenue de pension de retraite et la revue à la hausse de frais de sessions. Je pense que l’Assemblée nationale est une institution républicaine qui doit respecter les dispositions statutaires et règlementaires », a expliqué Rodrigue Ghislain Sambo, Secrétaire général du SYNAPARC.

Une commission paritaire a siégé depuis deux mois pour analyser les revendications du personnel. Jusque-là, aucune suite n’a été donnée d’après les responsables de SYNAPARC.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères