ActualitésSociété

©Roger Fleury Koursany
Arrivée des fidèles à la Mosquée centrale de Bangui le jour de la Tabaski, le 21 août 2018

RCA : Les croyants musulmans s'activent pour le hadj

Les musulmans centrafricains s'organisent pour le pèlerinage à la Mecque. Le comité d'organisation table sur une participation massive des croyants à ce périple religieux.

Le nombre de pèlerins à la Mecque dans le pays a connu une baisse significative après la crise. En cause, l'insécurité et le coût élevé des formalités. A cela s'ajoute, le faible investissement de l'Etat contrairement aux autres pays. 

Le secrétaire général du comité d'organisation du hadj se veut optimiste. "Nous avons commencé les sensibilisations dans le délai, reste maintenant à faire partir les pèlerins centrafricains du champ de la terre sainte en Arabie Saoudite. Nous restons dans cette dynamique" a-t-il soutenu.

Les difficultés ne manquent pas et l'autorité religieuse justifie le pourquoi de la baisse enregistrée dans la participation des croyants au pèlerinage. "Nous avons de sérieux problèmes avec le nombre de pèlerins. L'Arabie Saoudite nous accorde un effectif de 615 pèlerins, conformément au quota de 1975. Cette année, nous avons projeté 320 pèlerins et nous avons réduit à 250 faute du soutien conséquent par rapport aux autres Etats voisins", a-t-il regretté.

Les musulmans centrafricains accordent beaucoup d'importance au pèlerinage à la Mecque. Pour cette année, le comité entend faciliter la tâche à tous les candidats.

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères