ActualitésSociété

©RJDH
Pierre Bienvenu Matongo, journaliste et chroniqueur sportif

Nécrologie : Pierre Bienvenu Matongo, journaliste-chroniqueur-sportif, inhumé ce jeudi

Décédé le 9 novembre 2019 à l’hôpital Communautaire de Bangui des suites de maladie, les obsèques de Pierre Bienvenu Matongo ont eu lieu ce 14 novembre au siège du Réseau des journalistes pour les droits de l'homme (RJDH) et au domicile familial au quartier Bruxelles à Bangui.

La dépouille de Pierre Bienvenu Matongo a été inhumé jeudi après midi au cimetière de Nzila sur la route de Boali. Le défunt est né le 25 janvier 1974 à Bangui. Fils de Joseph Koussa et Georgette Itongo, il a fait ses études primaires à l’école Kangala de 1979 à 1984. Admis au lycée de Fatima en 1985, il décroche le baccalauréat en 1993.

Pierre Bienvenu Matongo a fait ses débuts à la radio locale Kolidonga de Nola (Sangha Mbaéré) dans les années 2000 avant de devenir correspondant de ICDI à Boali dans l'Ombella-M'Poko. A la suite de la crise militaro politique de 2013, l'homme a intégré l’équipe du Réseau des journalistes pour les droits de l'homme (RJDH) où il travaillait à plein temps.

Qui est Pierre Bienvenu Matongo ?

"Il a commencé par être journaliste correspondant; Après les évènements de 2013, il a fui pour se retrouver à Bangui. le RJDH a vu son dévouement et l'a recruté comme journaliste-reporter. C'est un collaborateur qui n'a pas de limite. Humble, Pierre Bienvenu Matongo aimait son travail" a témoigné Auguste Batikalamet, journaliste au RJDH avec qui il a travaillé jusqu'à sa mort.

La disparition de Pierre Bienvenu Matongo selon un de ses oncles, qui a requis l'anonymat, est inconsolable pour la famille. "Il vivait très bien avec nous les parents, c'est une douleur dans la famille. Cela fait mal" a-t-il regretté.

Décédé le 9 novembre 2019 à l’hôpital Communautaire de Bangui, le défunt Pierre Bienvenu Matongo laisse derrière lui une veuve et six enfants.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères