COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSociété

©CICR
Agents du CICR en mission dans une région de la RCA

RCA: Le CICR réduit ses activités à Kaga Bandoro

Le Comité International de la Croix Rouge (CICR) décide de réduire ses opérations humanitaires à Kaga-Bandoro dans la Nana Gribizi. La décision est intervenue ce jeudi 13 février, suite aux nombreux incidents sécuritaires ayant affecté son personnel et ses actions dans la localité.

Le 6 février 2020, des individus armés se sont introduits dans les résidences des employés du CICR à Kaga Bandoro. Ces derniers ont agressé physiquement des gardes et dérobé des biens matériels. "Nous avons été l'objet la semaine dernière d'une attaque de la part des hommes en arme. Pour ce faire, nous avons décidé de réduire drastiquement nos opérations humanitaires à Kaga Bandoro", a expliqué Bruce Biber, Chef adjoint de la délégation du CICR en Centrafrique.

Cette décision du CICR intervient dans un contexte sécuritaire dégradé depuis plusieurs années avec une hausse de la criminalité affectant directement la population et les acteurs humanitaires. Cette attaque du 6 février a donc été la goutte d'eau qui a débordé le vase "il est donc inconcevable de laisser ainsi le personnel travailler dans ces conditions", a déclaré Bruce Biber au cours d'une conférence de presse jeudi 13 février à Bangui.

Cette réduction des activités du CICR risque d'affecter des dizaines de milliers de personnes touchées par la crise sécuritaire à Kaga Bandoro, d'autant plus que l'organisation n'a indiqué aucune date de reprise de ses opérations. Sur ce point, le Chef adjoint de la délégation a fait savoir que "Cela pourrait intervenir à la suite de l'amélioration de la situation sécuritaire."

Kaga Bandoro est une ville du centre nord de la République Centrafricaine, durement affectée par la crise sécuritaire qui secoue le pays depuis fin 2012. En raison de l'instabilité due aux activités des groupes armés et de l'absence de l'autorité de l'Etat, la quasi totalité de la population vit grâce aux aides humanitaires.

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères