COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSociété

©RNL/Claire Ndombé Assamba
Des éléments de la protection civile fournissant de l'eau potable à la population de Damala, le 20 mai 2020

Centrafrique : La protection civile ravitaille certains quartiers de Bangui et de sa périphérie en eau potable

En République centrafricaine, l’accès à l’eau potable demeure une préoccupation majeure pour le gouvernement. Plusieurs localités et villes du pays sont privées de cette denrée, indispensable pour la survie humaine. Pour répondre à ce besoin, des citernes d'eau viennent d’être installées par la protection civile dans trois secteurs de Bangui. Le dernier point d'eau a été installé ce mercredi 20 mai 2020 à Damala.

C'est un soulagement pour la population de Damala dans la commune de Bimbo. Les habitants de ce quartier peuvent désormais s'approvisionner en eau potable grâce à une citerne installée dans le secteur, le mercredi 20 mai 2020 par la protection civile avec l'appui de l'Unicef. Il s'agit d'un projet qui s'inscrit dans le cadre du Fonds Békou de l'Union Européenne.

Ce réservoir appelé Blader est installé dans l'enceinte de l'Office centrafricain de répression du banditisme (OCRB) de Damala. Avec une quantité de 9000 mille litres, il va devoir fournir de manière équitable, de l’eau à la population de cette localité. Dès le premier jour, plus de mille deux cent bidons de 20 litres sont étalés devant ce point d'eau. Pour cette population, satisfaite de l’initiative, ce projet vient soulager les peines éprouvées pendant la saison sèche.

"Je suis très heureuse, car cette eau va nous aider. Nous avons un sérieux problème d’eau potable dans le quartier. Nous n’avons de l’eau que lorsqu’il pleut à Damala. Je remercie Dieu pour cette eau qui nous permettra de vaquer aisément à nos tâches ménagères" s’est réjouie Natacha Yagara, habitante de Damala.

Pour la  représentante de l’Unicef, ce projet permet d’approvisionner certains quartiers en eau potable.

"C’est quand même important et gratifiant de voir que, grâce à ce partenariat avec la police, la sécurité civile et les bailleurs de fonds qui nous accompagnent, on puisse apporter de l’eau à la population de Damala. Nous sommes heureux de voir que, un quartier où il n’y avait pas de l’eau, nous sommes entrain de pouvoir servir 2000 personnes" affirme Christine Muhigana, représentante de l’Unicef.

Pour le directeur de la Protection civile, c’est un soulagement pour la population de Damala en cette période de lutte contre la pandémie de Covid-19.

"C’est une satisfaction parce que, enfin les populations de Damala, pas toute certes, mais au moins une grande partie a accès à l’eau potable. Comme vous le savez, depuis le déclenchement de la pandémie de Covid-19, le gouvernement a insisté sur l’accès à l’eau potable pour lutter efficacement contre la pandémie" a fait savoir Patrick Niabodé, directeur de la Protection civile.

La localité de Damala est le troisième site à accueillir ce projet. Les deux premières citernes avaient été installées respectivement à la Cité Jean 23, le 05 mai et au Pk5, le 19 mai 2020. Un programme, toujours exécuté par la direction de la protection civile.  

 

 

Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse
Affaires Étrangères