COVID-19 : Tous ensemble face au virus

ActualitésSociété

©Image d'illustration
Un prototype de la carte nationale d'identité centrafricaine

Al Madina, chronique d'une société étrangère influente en Centrafrique

Après la vaste crise politico-sécuritaire qui a affecté le fondement de l'Etat centrafricain et de son administration, la délivrance des documents administratifs sécurisés refait surface et pose problème. Al Madina Group Sarl, une société étrangère retenue pour la confection de ces documents est critiquée et contestée pour avoir foulé au pied la Loi de la République en ce qui concerne le prix de la confection de ces documents. Depuis quelques semaines des actions et mouvements de protestation sont vent debout contre cette société étrangère. En cause, la grille tarifaire de la confection de ces documents proposée par Al Madina en violation de la loi des Finances 2020 de la République centrafricaine. Comment comprendre cette vague de protestation ? Pourquoi les autorités centrafricaines font-elles profil bas face à cette situation ? Al Madina, la chronique d'une société étrangère influente en Centrafrique.


Radio ndeke luka est soutenue par
Union européenne
Confédération Suisse